Ecotech 2012

Plan stratégique « ÉCOTECH 2012 »

Le booster des entreprises éco friendly.

Qu’est ce que le plan « Ecotech 2012 » ?

C’est un programme favorisant le développement des industries vertes au niveau de la France mais aussi à l’étranger. Ce programme regroupe environs 87 mesures qui ont été présentées par Nathalie Kosciusko-Morizet et Éric Besson en Janvier 2012. Les entreprises concernées sont celles qui ont pris des mesures pour protéger l’environnement, utiliser des énergies dites « vertes » et qui veulent limiter leurs rejets de gaz à effet de serre particiupant au réchauffement climatique.

Cet appel à projets à été lancé dès 2009 par le Comité d’orientation stratégique des éco-industries (COSEI) et ce tous les ans. Le budget de 30 millions d’euros de financement était réparti sur trois ans : de 2009 à 2012.

Les différentes Agences de l’eau du territoire français sont mises à contribution car elles ont pour mission de faire une liste des meilleurs projets pour l’économie et l’assainissement de l’eau. De plus, ce plan a procédé au recensement au niveau international des innovations les plus utiles et efficaces pour la protection de notre écosystème.

Le principal objectif sur le long terme

Un des buts de ce programme est aussi de permettre de donner une meilleure image de la France à l’extérieur en ce qui concerne les projets écoresponsables. L’idée est de pouvoir exporter ces concepts innovants et ces éco-industries dans le reste du monde. Un des résultats d’Ecotech a été le développement des écoquartiers dans de nombreuses villes.

Ensemble pour soigner notre planète

A chaque secteur correspond son « éco-problématique », c’est pour cela qu’il y a eu la mise en place de groupes de travail et de réflexion sur les différents pôles concernés. Les transports sont avant tout concernés par les rejets de C02, les usines de recyclage aussi mais de plus elle sont amenées à lutter contre les usines illégales. Au niveau du secteur de la construction, des aides sont versées pour la naissance de « bâtiments à faible impact énergétique ».  Les énergies renouvelables sont aussi dans les préoccupation du plan Ecotech avec les biocarburants et le placement d’éoliennes maritimes.

Aides pour les petits budgets aux grandes idées

Les TPE et les PME ont été mises à l’honneur par ce plan qui leur réserve un budget conséquent pour permettre le développement de leurs projets innovants. L’un des objectifs consiste à impliquer les grandes entreprises dans le système des achats responsables et de les mettre en relation avec les éco-industries qui œuvrent pour la préservation des ressources naturelles et de l’écosystème plus généralement. Le prix « TIC et développement durable » récompense l’invention, la création, le développement de technologies numériques au service du développement durable. Selon le site Medef.com, les cinq catégories qui entrent dans la compétition sont : « Le prix Numérique et développement durable de l’entreprise, Le prix PME de l’innovation numérique pour le développement durable de l’entreprise, Le prix Entreprise du numérique éco engagées de l’entreprise des TIC, Le Prix Enseignement supérieur et recherche, et enfin, Le Prix coup de cœur. »

Des nouveautés pour l’écoprogrès

Création du « Pacte recyclage » qui veut mettre en avant les matières premières recyclables pour l’élaboration de produits dans les industries de production de biens et de services et sensibiliser aux achats de matières naturelles.

Naissance d’un label « Bâtiment bio-sourcé » qui est attribué aux édifices qui répondent à de nombreux critères parmi lesquels entrent en jeu l’utilisation de matières naturelles végétales, animales etc..

Mise à disposition d’un écoportail pour les éco-entreprises ainsi que d’un suivi des activités des organisations sous forme d’un carnet de bord.

Alexandre DANKOVIC

Partager cet article