Travail d'équipe

Travailler en équipe

Tous pour un, un pour tous !

Même si tous les individus composant une équipe de travail œuvrent dans le but d’atteindre un objectif commun, il est souvent perçu comme étant difficile de se mettre d’accord et d’avancer ensemble. Dans Le guide du coaching écrit par John Withmore, le fonctionnement individuel  au sein d’une équipe passe par 3 phases qui sont les suivantes : l’inclusion, l’affirmation et la coopération. Nous vous proposons donc dans cet article quelques conseils pour passer avec succès ces étapes et garantir l’achèvement de vos projets dans une bonne ambiance du début à la fin.

  1. A chacun son rôle : il faut bien définir les tâches et les activités de chacun. Cela n’empêche pas de former des groupes mais il faut se diviser le travail pour avancer efficacement et ne pas se marcher les uns sur les autres. On va ainsi éviter le chaos et les conflits au sein d’une équipe. Il ne faut pas hésiter à désigner un chef de groupe pour maintenir une ligne directrice.
  2. Ecouter et convaincre: savoir proposer de nouvelles idées, être imaginatif et faire partager ses conseils, son savoir-faire sans pour autant s’imposer. L’échange, la communication sont primordiaux ! Il faut savoir prendre des initiatives, défendre ses idées mais être conciliant à la fois car notre idée n’est pas forcement LA solution et doit être approuvée par tous !
  3. Le partage des informations : toutes les actualisations, changements de programmes et informations relatives au bon fonctionnement de l’équipe doivent être partagées le plus rapidement possible et à tous les membres de la team. De plus la communication physique est à privilégier aux méthodes de discussions instantanées numériques et aux mails. La communication verbale est réputée pour créer du lien et de la cohésion plus facilement que derrière un écran d’ordinateur ou autre support.
  4. L’entraide : s’aider mutuellement n’est pas seulement un moyen d’avancer plus rapidement, cela renforce l’esprit  d’équipe et la bonne ambiance au travail. On peut d’ailleurs imaginer qu’une personne qui propose son aide augmente la probabilité de se faire soutenir lorsqu’il sera en difficulté.
  5. Le respect : les salutations, compliments, remerciements sont la base de toute bonne entente respectueuse. Il ne faut pas se faire des préjugés sur nos collègues et si on a tout de même une mauvaise opinion de quelqu’un, il faut surtout éviter de les faire partager aux autres étant donné que les rumeurs circulent rapidement. Cela peut aussi créer des tentions et une mauvaise ambiance sur le lieu de travail.
  6. Travailler les zygomatiques: il faut savoir détendre l’atmosphère : quelques blagues, quelques rires, rien de tel pour détendre tout le monde et prendre du plaisir en travaillant. Mais attention, il ne faut pas non plus que cela vous empêche de faire votre travail correctement. Il est tout de même préconisé de faire quelques pauses et pourquoi ne pas en profiter pour rire un bon coup entre collègues !
  7. Tout problème a une solution : il faut parler des difficultés relationnelles et personnelles rencontrées au lieu de les laisser stagner dans un coin. Ainsi la communication sera meilleure et l’avance générale du projet commun sera plus fluide et plus rapide.
  8. Donner des responsabilités et objectifs : Il faut répartir les responsabilités de chacun en fonction de leurs compétences mais aussi des objectifs à atteindre et le tout doit être en accord avec la mission de votre entreprise. C’est grâce à cela que vos collègues se sentiront de plus en plus impliqués dans le travail et valorisés

Alexandre DANKOVIC

Partager cet article